Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 avril 2015 5 24 /04 /avril /2015 00:26

Dimanche 26 avril, 4ème dimanche de Pâques, a lieu la journée mondiale de prière pour les vocations. En vue de cette journée, voici quelques témoignages de jeunes prêtres (JP) des provinces de Toulouse et Montpellier - i.e. de la future nouvelle grande région - réunis à Monteillas-las-Illas (Pyrénées Orientales) pour leur session de formation de "JP"...

 


La joie d'être prêtre par quelques jeunes prêtres interrogés par le p. Raphaël Bui

Repost 0
Publié par SDV Rodez - dans vocations12
commenter cet article
28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 15:00

Appeler à devenir prêtre

Réflexions sur la responsabilité de tous dans l'appel au ministère presbytéral

Ne nous le cachons pas, il est difficile aujourd’hui d’appeler un jeune ou un adulte à devenir prêtre. En moins de deux générations, l’affaiblissement de la place du prêtre dans la société - et peut-être aussi dans l’esprit de certains chrétiens ne voyant en lui que l’homme des sacrements, voire des obsèques -, le caractère exceptionnel d’un tel état de vie, du fait du célibat et d’un style de vie en rupture avec la société (deux éléments qui peuvent marginalement attirer certains tempéraments valorisant cette rupture), la diminution du nombre de prêtres en France, la surcharge qui en résulte pour ceux en activité, les qualités requises pour être responsable de communauté, la longue formation qui y prépare… mais aussi une image dégradée par des scandales comme celui de prêtres pédophiles, tout cela fait de la vocation presbytérale une sorte d’anormalité. Des amis chrétiens confiaient récemment que pour bien des gens de leur entourage, le « coming out » homo d’un fils choquerait moins que l’annonce d’un désir de devenir prêtre !

Et s’il pouvait être « normal » d’appeler à devenir prêtre ?

Être prêtre n’est certes pas un métier comme les autres, mais il est possible d’en parler à l’aune de critères utilisés pour juger d’autres métiers. Une enquête 2011 de l’université de Chicago sur l’indice de satisfaction professionnelle aux Etats-Unis, place les hommes d’Eglise - « clergy » - en 1ère place dans le classement des métiers qui rendent le plus heureux, devant les pompiers, les kinésithérapeutes, les écrivains, les éducateurs spécialisés…  Sont invoqués par ces heureux professionnels des critères de satisfaction autres que le salaire ou le pouvoir, mais fondés plutôt sur la force et la qualité des relations liées au métier, le fait que le métier ait du sens, qu’il soit utile et que la personne qui l’exerce puisse s’y engager à fond. Certes, il s’agit des Etats-Unis où le prêtre n’a pas le même statut qu’en France, mais les critères restent les mêmes. La vie d’un prêtre - français ou américain - est profondément relationnelle, reliée à Dieu et à l’humanité, équilibrant action et contemplation, vie sociale et solitude, vie spirituelle et service d’autrui, approfondissement de la foi et annonce de celle-ci, réception et transmission de la grâce : c’est de fait un métier magnifique, ce dont nous, prêtres, ne témoignons pas assez, par pudeur, respect humain ou… activisme.

Mais cette approche en terme de métier ne suffit évidemment pas, et pourrait même verser dans le travers contemporain, à la fois individualiste et libéral, où tout ne serait finalement que recherche d’un accomplissement ou d’un épanouissement personnel, c’est-à-dire centré sur soi, et où le service d’autrui ne serait en fait qu’une manière de se réaliser, de se rechercher, de viser son propre bonheur.

Un engagement d'amour

Ëtre prêtre est en réalité une vocation, un engagement-d’amour-pour-la-vie, où la décision de devenir prêtre relève d’une liberté qui est moins d’initiative (partant de soi), que de consentement (à l’initiative d’un autre). Il s’agit moins de vouloir ou de désirer être prêtre, que de répondre à un appel du Christ antérieur à toute décision, un appel qui prolonge et spécifie l’appel adressé à tout baptisé d’être « saint », c’est-à-dire de laisser le Christ vivre en lui, de donner à sa suite sa vie par amour de Dieu et des hommes, et par là de réenchanter le monde. Pour le prêtre, cela suppose d’être disponible à servir, « si Dieu le veut et si l’Eglise l’appelle ».

Le décentrement que cela suppose peut sembler hors-norme, alors qu’il est en fait commun à toute vocation. Ainsi, contrairement à la formule consacrée (qui n’est d’ailleurs plus celle du rituel du mariage), un fiancé ne « prend » pas une femme pour épouse, mais il la « reçoit », ce qui sous-entend que la demande de cette dernière : « veux-tu être mon mari ? » soit antérieure au « oui, je te reçois comme épouse » que son fiancé lui dit ensuite. En tout engagement d’amour, tout se passe comme si l’amour de l’autre était donné gratuitement et antérieurement à l’engagement que l’on prend à son égard, en réponse à cet amour inconditionnel.

De même, être prêtre, c’est pour un chrétien une réponse possible à la question inhérente au baptême – de par la conversion que le baptême suppose ou à laquelle il dispose : « comment rendrai-je au Seigneur tout le bien qu’il m’a fait ? » (Ps 115) Se découvrir infiniment aimé de Dieu, inconditionnellement, sans réserve, jusqu’au don que le Christ fait de sa vie, implique de se savoir appelé à faire de sa vie une réponse à cet amour. C’est l’appel universel à la sainteté.

L'appel de l'Eglise

Qu’est-ce qui fait alors que pour certains, cet appel général se traduise en appel particulier à donner sa vie à l’Eglise, pour à travers elle servir Dieu et les hommes ? 

L’analogie du mariage peut être éclairante, car c’est l’appel que l’Eglise adresse à un homme : « veux-tu me consacrer ta vie ? » qui est susceptible de susciter son consentement. C’est alors la vitalité d’une communauté chrétienne, l’amour évangélique dont elle vit déjà et dont un de ses membres a fait l’expérience préalable en son sein, qui donne force à l’appel qu’elle lui adresse pour servir cette vie en Christ, à vivre le don total de sa vie à l’Eglise, comme collaborateur de l’évêque, membre d’un presbyterium, pasteur attentif aux fidèles de l’Eglise et missionnaire à l’égard de tous. Cela requiert un sacré désintéressement de la part de cette communauté, de ceux qui appellent, car on n’appelle pas pour soi, mais pour un service d’Eglise au-delà de la communauté qui appelle. 

La désacralisation du prêtre évoquée au début de cet article, peut être alors le préalable à une consécration qui ne soit pas la mise au pinacle d’un projet ou d’un parcours certes généreux ou extraordinaire - au risque de n’être que personnel voire individuel - mais la mise en œuvre d’un projet ecclésial dont l’Esprit Saint est le premier acteur, où le « oui » d’un homme serait relatif à l’appel que lui adresse l’Eglise (c’est-à-dire n’importe quel membre de la communauté chrétienne, avant que l’évêque authentifie cet appel), où l’audace d’appeler aurait autant d’importance que celle de répondre, où serait couronné le souci porté par tous, et non des seuls pasteurs, d’ « appeler des ouvriers pour la moisson ».

A l’inverse de ce que certains disent pour penser le célibat du prêtre, le prêtre n’est pas plus « marié » à Dieu que ne l’est tout chrétien, car l’alliance avec Dieu se réalise dans le baptême, qui greffe l’homme au Christ, qui l’y plonge tout entier. Mais, ce sont des épousailles que le prêtre vit avec l’Eglise, vécues librement, fidèlement, pour toujours et pour donner la vie, et auxquelles convient son célibat, nonobstant ce qui a pu ou pourrait varier dans la discipline de l’Eglise à cet égard.

Être pierre d'Eglise

La veille de mon ordination diaconale, une fillette de mes amis me demandait ce que c’était qu’une ordination. Lui répondant que c’était comme un mariage-avec-l’Eglise, elle me redemanda : « Comment tu vas l’embrasser, l’église ? Tu monteras sur une échelle ? » Je lui répondis dans le sens de ce que j’avais lu dans Ma vocation, le beau livre de Jean-Paul II, que ce moment serait celui de la grande prostration, visage contre le sol pour l’embrasser, pour signifier le lien indissoluble reliant le prêtre à une terre, à une culture, à une portion d’Eglise, pour faire corps avec cette terre, être pierre d’Eglise, non pas clé de voute en haut de l’édifice, mais à ras le sol, pour qu’en s’appuyant sur nous, les autres s’élèvent plus haut.

Jeudi Saint, 28 mars 2013

p. Raphaël BUI

Service Diocésain des Vocations

Repost 0
Publié par SDV Rodez - dans vocations12
commenter cet article
2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 18:12

Cliquer ici pour une version pdf du

- Les trappistines de l’abbaye cistercienne de Bonneval
- L’abbaye de Sylvanès
- L'abbaye de LOc-Dieu
- Les Dominicaines de Notre-Dame du Rosaire
- Les Dominicaines de Gramond
- Les Franciscaines de Rodez
- Les Clarisses en Aveyron
- Les Chartreusines de Nonenque
- Les Carmélites en Aveyron
- Les Ursulines de Malet
- Les Bénédictines du Saint Sacrement
- Les Sœurs de l’union Saint François de Sales
- Les Sœurs de Saint Joseph
- Les Sœurs de Jésus Serviteur
- Les Anawim
- Les Sœurs de Saint Joseph l’Apparition
- Les Sœurs de la Sainte Famille
- Les Marianistes
- Les Picpusiens de Graves
- Les Clercs de Saint Viateur
- Les Prieurés montfortains de Comberoumal et du Sauvage
- Les Prémontrés à l'abbaye de Conques

 

En 2012, la journée mondiale de prière pour les vocations se situe dans le cadre de l’année "Promouvoir la vie consacrée" qui va du 2 février 2012 au 2 février 2013, en lien avec le thème proposé par le pape Benoît XVI : "Les vocations, dons de l’amour du Christ".

Pour favoriser une meilleure connaissance de la réalité de la vie religieuse si présente dans le diocèse de Rodez, le Service Diocésain des Vocations et l'équipe de rédaction du numéro d'été des journaux paroissiaux "Chez Nous" a consacré le numéro de l'été 2012 à "La vie religieuse à deux pas de chez vous". Il présente en 8 pages sous forme de guide une vingtaine de lieux que des communautés religieuses ou monastiques marquent ou ont marqué de leur empreinte : une invitation à les découvrir in situ. Il a manqué de la place dans ce numéro pour mentionner tous les lieux passés et présents de la vie religieuse en Aveyron, notamment, les Soeurs servantes du Sacré-Coeur de Versailles (à la Clauze, Réquista), les soeurs de Nevers (La Primaube), la communauté de l'Arbre de Vie (Veuzac), l'abbaye de Bonnecombe...

 

Par le don de l’Esprit Saint reçu au baptême et à la confirmation, tout chrétien est consacré "prêtre, prophète et roi" : telle est la vocation commune de tout baptisé ! Des hommes, des femmes choisissent pourtant de la vivre par le choix peu commun de la vie "consacrée", impliquant l’engagement à suivre radica¬lement le Christ, dans la chasteté qui ouvre gratuitement à l’autre, l’obéissance qui libère de la volonté de domination, et la pauvreté qui détache de la possession égoïste. Le caractère exceptionnel – plus exactement prophétique – de telles vocations est en fait au service de la vocation de tous, car il nous dit quelque chose de nous-mêmes, du rapport à Dieu, aux autres et à nous-mêmes auxquels nous sommes tous appelés. Est-ce cela qu’ont goûté les 3,2 millions de spectateurs du film de l’année 2010-2011 : « DES HOMMES ET DES DIEUX » ? Ces moines cisterciens de Tibhirine dans la particularité de leur engagement témoignaient jusqu’à l’universel, du sens des mots croire, espérer et aimer, vivre et mourir, être fidèle et porter du fruit…

Nous avons préparé ce numéro de Chez Nous avec les congrégations ou communautés religieuses, dans cet esprit : inviter à goûter in situ, ici en Aveyron, une rencontre avec tel ou telle de ces consacrés, ceux d’hier, mais surtout ceux d’aujourd’hui, dont les vies données à Dieu, peuvent aussi éclabousser ceux qui s’en approchent.


Une version pdf (2 Mb) de ce hors-série de Chez Nous (été 2012) est téléchargeable ICI ou en cliquant sur l'image.

Repost 0
Publié par SDV Rodez - dans vocations12
commenter cet article
26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 13:24

Venez et voyez !Bienvenue sur le site du Service des Vocations du diocèse de Rodez, réalisé à l'intention...

- de ceux qui s'intéressent à la pastorale des vocations, ou à la dimension vocationnelle de toute pastorale, en particulier les laïcs délégués par leur doyenné pour faire partie du réseau-vocations du diocèse, ou ceux intéressés par les projets du SDV ou les propositions d'animation du Service National des Vocations (dossier d'animation en lien avec la journée mondiale de prière pour les vocations, disponible au SDV, 6 €).

 

Discerner

- de ceux ou celles qui s'interrogent sur une vocation spécifique - prêtre, religieuse, religieux, missionnaire...- au service du monde et de l'Eglise ; le SDV leur propose divers moyens pour avancer dans le discernement d'une telle vocation :

- une rencontre avec un prêtre, une religieuse, un religieux, des laïcs du SDV ;
- de l'aide pour trouver un accompagnateur spirituel (ne faisant pas partie de l'équipe du SDV).
- des rencontres avec d'autres jeunes de la région qui portent les mêmes interrogations : 5 dimanches (9h30-17h) dans l'année, à Saint Sulpice (81) plus une retraite ignatienne de 5 jours.
- la proposition d'une session de jeunes de 18-25 ans se posant la question : "prêtre, pourquoi pas ?" (session Saint Irénée, début août à Dijon, inscription et prise en charge par le SDV) ; 
- des propositions de formations sur le diocèse pour une intelligence de la foi et de retraites spirituelles adaptées aux besoins de chacun ;
- l'élaboration d'un parcours de discernement compatible avec la situation personnelle de chacun (études, activité professionnelle...).

Repost 0
Publié par SDV Rodez - dans vocations12
commenter cet article
20 avril 2009 1 20 /04 /avril /2009 14:13

Dieu a besoin de chrétiens vivant à fond leur baptême, qui se donnent à la manière du Christ, dans un engagement total pour l'amour de Dieu et pour l'amour du prochain. 1756 baptêmes ont été célébrés dans le diocèse de Rodez en 2008.


Dieu a besoin d'époux chrétiens acceptant que leur amour soit le signe de l’amour fidèle, indissoluble et fécond dont Il aime l’humanité. 546 mariages ont été célébrés en 2008.


Dieu a besoin de religieux, de religieuses, de consacrés qui signifient par leurs voeux que l’argent, la sexualité, le pouvoir n'ont de sens qu'en vue du Royaume, et que Lui seul suffit.


Dieu a besoin de diacres pour être des hommes du seuil, hommes d’Eglise et hommes au milieu des hommes ; pour que "servir" ne soit pas seulement affaire de générosité ou de talent, mais réponse à une mission, en Eglise. Jean-Pierre Flak a été ordonné en 2008 pour rejoindre les 11 autres diacres permanents du diocèse. Les dernières ordinations de diacres permanents datent de 2000 (1), 2002 (2), 2003 (2), 2007 (1).


Dieu a besoin de prêtres, pour être signes du Royaume par les sacrements (moyens ordinaires de sanctification), l’enseignement (prédication, témoignage) et le service du peuple de Dieu. Bernard Molinier a été ordonné prêtre en 2008. Florent, séminariste en 5ème année de séminaire, vient d'être ordonné à Millau diacre en vue du ministère presbytéral. Fabien après une année propédeutique à Aix en Provence, entre en septembre 2009 au séminaire régional de Toulouse. Le diocèse de Rodez prend aussi en charge les études de Jublee, entrant en 4ème année de séminaire à Chennai (Inde).


En 2009, le clergé aveyronnais compte 232 prêtres, dont 135 en activité dans le diocèse. 25 prêtres ont moins de 60 ans, et parmi eux, 11 moins de 45 ans. Leur moyenne d'âge est de 76 ans. Au 1er janvier 2007, la moyenne d'âge des prêtres diocésains était de 75 ans et 2 mois.

 

Les dernières ordinations de prêtres diocésains datent respectivement de 2008 (1), 2007 (1 pour le diocèse de Hanoï), 2006 (1), 2003 (1), 2002 (2), 2000 (1), 1992 (1), 1988 (2).


Ci-dessous la pyramide des âges au 1/12/2005 et au 1/12/2007.


Pyramide des âges 2005

Repost 0
Publié par SDV Rodez - dans vocations12
commenter cet article
10 septembre 2007 1 10 /09 /septembre /2007 08:03
Prier pour les vocations... Pour réveiller notre prière, pour que chacun réponde à sa vocation chrétienne, pour aider l'Eglise à relayer cet appel, notre diocèse, comme bien d’autres diocèses, suscite un réseau de prière permanente pour les vocations.


Répondre à l'invitation de Jésus-Christ...
« Priez-donc le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers pour sa moisson. ». La demande du Christ est directe. Prier nous prépare à accueillir l'appel et le don de Dieu. L'Eglise qui reçoit tout du « maître de la moisson » a besoin d'ouvriers qui s'engagent avec persévérance pour l'évangélisation. Osons les demander !

Jésus nous dit encore : « Priez sans cesse... ». La permanence de la prière, à l'image de celle des communautés monastiques, enracine chacun dans la communion de tous. C'est dans l'accueil humble et quotidien de l'amour de Dieu par des personnes, des familles et des communautés aimantes et vivantes que naît toute vocation.

Nous sommes invités à vivre les deux aspects de la prière, personnelle et commune.

…Par la prière personnelle
C'est dans ce mouvement que s'inscrit le Monastère Invisible, la prière personnelle relayant la prière commune. Sans bâtiment ni vie commune, il s'agit d'un réseau de personnes qui s'engagent librement à consacrer là où elles vivent un temps de prière pour les vocations, participant ainsi activement au Service Diocésain des Vocations. Elles constituent une « chaîne » de prière permanente, associant toute l'Eglise diocésaine.

Toute personne qui souhaite faire partie de ce réseau et témoigner de son engagement, est invitée à s'inscrire ICI.

...Par la prière commune
En 1999, Mgr Ghirard a demandé aux ordres monastiques, maisons religieuses, mouvements, paroisses, de former une chaîne ininterrompue de prière, « la Veilleuse ». Avec l’aide d’un livret diocésain téléchargeable, plusieurs groupes organisent des temps de prière commune pour les vocations selon un calendrier établi. Par exemple, les Carmélites de Villefranche assurent cette prière tous les lundis, les Trappistines de Bonneval tous les vendredis, la paroisse de Rodez le 2ème lundi de chaque mois au Carmel…

En voici le calendrier (informations de mise à jour à transmettre ICI pour que nous puissions surligner les groupes ayant confirmé leur engagement) :



Chaque semaine : Ordres monastiques

1ère semaine : Maisons religieuses

2ème semaine : Maisons religieuses

3ème semaine : Paroisses et équipes du Rosaire

4ème semaine : Mouvements et services

Lundi

Carmel de Rodez

Soeur du Saint Sacrement (Millau)

Institut Saint-Joseph


Zone de Rodez (au Carmel de Rodez, 18h30-19h30 : prière et adoration)

Malades et monde de la santé

Vaureilles : 20h30 groupe de prière du Renouveau

Mardi

Carmel de Villefranche

Dominicaines de Gramond

Soeurs de Nevers (Sainte-Anne, La Primaube)


Services caritatifs et de solidarité

Mercredi

Clarisses de Mur de Barrez

Dominicaines de Monteils

Soeurs de Sainte Marie (Cayssiols)

Chanoines, prêtres, aides aux prêtres, diacres, Evêque

Enfants du catéchisme et catéchistes

Jeudi

Bénédictines de Notre Dame d'Orient

Ursulines de Malet

Soeurs de Saint-Joseph Apparition (Clairvaux, Saint-Affrique), Soeurs du Saint Sacrement (Aguessac, Millau)

Zone de Saint-Affrique

Groupes de prière, Renouveau, instituts séculiers, auxiliaires apostolat

Vendredi

Trappistines de Bonneval (complies : 19h50)

Hospitalité Saint Jacques

Sainte Famille

Monastère de Bonnecombe, Ermites

Franciscaines
(4 rue Peyrot, Rodez : adoration ~14h-17h)

Zone de Villefranche (messe à la chapelle de la Ste Famille, 18h30)

Mouvements des jeunes, aumôneries, foyers, séminaristes

Samedi

Clarisses de Millau

Soeurs de Saint François (Lenne)


Soeurs Servantes Versailles (La Clauze)

Zone Ségala-Lévezou

Retraités (M.C.R.), maisons de retraite

Dimanche

Chartreusines de Nonenque

Soeurs de Saint François de Sales et Soeurs du Saint Coeur de Marie

Religieux (Prémontrés (vêpres 18h30), Clercs de Saint Viateur, Marianistes, Picpuciens, Frères E.C.)

Zone du Nord-Aveyron

Mouvements d'adultes et mouvements familiaux



Propositions
Chaque mois de l'année 2008-2009, nous proposerons à l'avant dernière page du journal paroissial ("Chez Nous") une vocation particulière, introduite par un extrait de la Parole de Dieu, une présentation de sa spiritualité, des témoignages, une prière, et un contact en Aveyron.

Nous vous informerons du réseau ainsi constitué et des besoins pour la permanence de la prière.
Repost 0
Publié par SDV Rodez - dans vocations12
commenter cet article
2 mars 2007 5 02 /03 /mars /2007 08:15

Les animations préparatoires au rassemblement de 4èmes-3èmesde l’Enseignement Catholique sur "La mission de l'Eglise : servir" (annullé) restent disponibles en téléchargement : pistes et diaporama.


Ceignac avec Olivier & Benoît 180 quatrièmes et troisièmes aveyronnais Mgr Bellino Ghirard et les témoins



L'an dernier, ce rassemblement  a eu lieu à Ceignac le  jeudi 26 avril 2007 et 180 collégiens volontaires de 4ème et 3ème y ont participé. Thème de la rencontre : "Tout est à vous, vous êtes au Christ" (1Co 4,7)


Pique-nique dans la prairie Messe Devenons un brasier de couleurs


□ Pour la préparation de ce rassemblement, chaque collège disposait de pistes d'animation sur le thème "Tout est à vous", ainsi qu'une fiche d'information pour inscription destinée aux collégiens, téléchargeables (par clic droit sur le lien + "enregistrer la cible sous...") ICI. De même pour cette préparation, un diaporama PowerPoint sous forme PPT (modifiable) ou PPS (uniquement pour visualiser).

□ La matinée a été consacrée à rencontrer une dizaine de témoins du don de soi, quel que soit l'état de vie, marié, veuve ou célibataire, laïc ou ministre ordonné (diacre, prêtre, évêque). Des photos tirées de leurs archives, accompagnaient. la présentation de leur parcours. Une photo patchwork à partir de ces photos et des images significatives du don de soi, transmises par les jeunes, constituait la figure du Christ.

□ Déroulement :
10h     Accueil à Ceignac, salle des fêtes, avec le groupe Pilgrims
10h30 Plateau de témoins
12h30 Pique-nique (apporté par chacun) puis temps de détente.
13h30 Reprise en chansons
14h20 Célébration Eucharistique
15h30 Départ

Repost 0
Publié par SDV Rodez - dans vocations12
commenter cet article
2 janvier 2007 2 02 /01 /janvier /2007 14:37

Marche Belcastel-Rodez (2006)- Un rassemblement vocationnel des 4èmes-3èmes de collèges de l'enseignement catholique, le jeudi 26 avril 2007 à Ceignac. Un temps fort à l'instar de ce qui a été proposé depuis deux ans à une demi douzaine de collèges, à la Cathédrale de Rodez ("Sur toi je bâtirai mon Eglise", 2005) et au Foyer Saint Pierre ("Si tu savais le Don de Dieu", 2006), mais mieux préparé en amont, avec un programme d'animation de rencontres sur les vocations à destination des équipes pastorales en collège.

- La mise en place d'un réseau de correspondants "Vocation" (un par doyenné), notamment destinataires du dossier d'animation du Service National des Vocations pour la journée mondiale de prière pour les vocations.

- La préparation d'un "Monastère Invisible", à l'instar d'autres diocèses, avec un lien via le journal paroissial "Chez Nous". (cf. plus haut).

Repost 0
Publié par SDV Rodez - dans vocations12
commenter cet article
29 septembre 2006 5 29 /09 /septembre /2006 08:25

Journal "Chez Nous"

En 2008-2009 le SDV prend encore en charge de la page 7 commune du journal paroissial Chez Nous, et présentera chaque mois une vocation, un état de vie ou une spiritualité. Le journal présente ainsi en octobre "les prêtres". Pour obtenir des informations à diffuser les mois suivants, nous avons envoyé fin août à toutes les communautés le courrier ci-dessous.

Service Diocésain des Vocations, « Monastère Invisible »
Foyer Saint Pierre, 12000 Rodez
vocations12@yahoo.fr

Chers frères et soeurs,

Le Journal paroissial « Chez Nous » consacre sa dernière page diocésaine au « Monastère Invisible », un réseau de prière pour les vocations. C'est le Service Diocésain des Vocations qui a la charge de rédiger cette page dont l'objectif est de soutenir la prière des lecteurs.

Nous souhaitons proposer chaque mois l'expression d'une vocation spécifique présente dans notre diocèse, et de sa spiritualité, pour interpeller de grands jeunes et les adultes qui les entourent. De fait, le Journal paroissial « Chez Nous », est diffusé chaque mois à plus de 30.000 exemplaires, ce qui en fait le périodique le plus diffusé en Aveyron.

Pour ce projet, qui vise en quelque sorte à donner une publicité aux diverses vocations, et à prier en communion avec elles, nous vous sollicitons pour que vous nous adressiez par courrier (adresse ci-dessus, ou encore mieux : par mail), avant le 1er octobre 2008 :

-         un ou quelques versets bibliques fondamentaux pour votre spiritualité (250 caractères maximum) ;

-         deux photos emblématiques de votre spiritualité (à l'origine : fondateur, saint, ou image etc... et aujourd'hui) ;

-         une présentation de votre communauté, de ses intuitions (500 caractères max) ;

-         un ou plusieurs témoignages personnels sur ce qui vous fait vivre, avec une brève présentation de chaque témoin (photo-portrait, prénom, lieu, mission actuelle) (1000 caractères maximum en tout) ;

-         une prière caractéristique de votre spiritualité (250 caractères max) ;

-         un contact, avec ses coordonnées (nom, tel, adresse en Aveyron, Email, site web) (250 caractères max).

Le Service Diocésain des Vocations collectera ces données pour l'expression de chaque vocation et il en organisera les parutions mensuelles, selon le modèle ci-joint.

En vous adressant d'avance tous nos remerciements pour votre contribution à la Pastorale des Vocations, nous vous assurons de notre communion fraternelle.

Rodez, le 21 août 2008

pour l'équipe « Monastère Invisible »
du Service Diocésain des Vocations
Edith Guillemet, Sr Marie-Pierre Ribon, p.Raphaël Bui


Les communautés qui ont répondu sont actuellement :

- Les Cisterciennes, à Bonneval
- Les Franciscaines, à Rodez
- Les Clarisses, à Millau
- Les soeurs de Saint Joseph, à Rodez
- Les Servantes du Sacré-Coeur de Jésus, à la Clauze
- La Communauté des Anawim, à Monteils
- Les Dominicaines de Gramond, à Rodez
- Les Clercs de Saint Viateur, à Villefranche de Rouergue

Cela devrait suffire pour l'année 2008-2009, mais si vous avez l'occasion de rencontrer des communautés aveyronnaises ne figurant pas sur cette liste, n'hésitez pas à les relancer pour participer à cette info-vocation !

Nous avons aussi demandé à la Pastorale Familiale de présenter la vocation au mariage.

Groupe de recherche vocationnel

Depuis l'an dernier, les SDV de Midi-Pyrénées ont mis en place une "année de recherche vocationnelle" pour les hommes (+18 ans) qui s'interrogent sur une vocation de prêtre ou de religieux. Cette année, les p. Paul de Cassagnac (SDV du Tarn) et Raphaël Bui animent ainsi 4 dimanches dans l'année à Gaillac (81), à partir du 30 novembre 2008. Voici le tract (A4 recto-verso, 3 volets) de cette proposition, téléchargeable sur http://tinyurl.com/vocat1. N'hésitez pas à le transmettre à ceux que cela pourrait intéresser.

Outils d'animation

Pour la veillée vocationnelle avant l'ordination de Bernard Molinier, le SDV avait présenté un diaporama à partir du tableau du Caravage sur la vocation de Saint Matthieu. Cet été, Mathilde Coulon, étudiante infirmière à Millau a rédigé un nouveau texte d'accompagnement du diaporama. Cela donne le beau résultat ci-joint (diaporama et texte) utilisable en veillée, ou pour une animation avec des lycéens ou adultes.

Comme cela avait été demandé lors de notre dernière rencontre du SDV, Edith Guillemet et Raphaël Bui ont commencé à travailler à une animation pour les enfants, en forme de marche sur la vocation, à partir de la vocation de Saint Paul : "Toi aussi, Dieu t'appelle". Cf. ci-dessous. Ce n'est pas encore finalisé, et toute remarque est la bienvenue !

Toi aussi, Dieu t'appelle ! KT découverte sur les vocations à partir de Saint Paul

Sur ½ journée, une marche de tous les enfants du catéchisme : Toi aussi, Dieu t'appelle !

Distribuer livret avec étapes, et stylo.

[cf. images extraites du dessin animé en K7 sur Saint Paul ou de la BD de JF.Kieffer ci-dessous]

Par étapes de la marche, la vie de Saint Paul en épisodes, avec une BD sur le livret ou un dialogue entre 2 enfants, les étapes de la vocation :

une étape de la vie de Saint Paul, une affirmation, quelques questions.

- « Pourquoi me persécutes-tu ? » Dieu Tout-Puissant a besoin des hommes, le Créateur de l'univers souffre et appelle à l'aide ! De quoi Dieu souffre-t-il ? Est-ce que Dieu a besoin de moi ? Pourquoi (pas) moi ?

- Ananie. J'ai besoin des autres pour entendre Dieu ! Comment est-ce que j'écoute les autres pour entendre Dieu ?

- La guérison de Paul. Pouvoir voir ce que l'on ne voyait pas ! L'appel du Christ fait changer de point de vue sur tout. Qu'est-ce que Saint Paul a vu ? [Jésus, l'Eglise comme corps du Christ, sa vocation : là où donner sa vie] Et toi, qu'est-ce que tu veux voir ?

- L'annonce de l'Evangile. Ce que Saint Paul a fait, car la Bonne Nouvelle, on ne peut pas la garder pour soi. Comment puis-je le mieux servir Dieu et les hommes ? leur annoncer l'Evangile ?

- Les différentes vocations. Il y a plein de manières de servir « la gloire de Dieu et le salut du monde ». Lesquelles je connais ? Lesquelles m'attirent ? Où seras-tu heureux ? Où feras-tu du bien ?

Terminer la marche par l'Eucharistie.

Pour la présentation des dons, démarche d'engagement (remise d'un caillou plat où chacun a inscrit son prénom : « Je te remets mon cœur de pierre »), pour constituer un chemin de pierres et de lumières), comme réponse, comme offrande de soi (Rm 12) Prévoir un temps de silence.

Un geste à poser pour une expression commune...

A la fin, chacun reçoit quelque chose. [à préciser]

Service Régional des Vocations

Les SDV de Midi Pyrénées et Languedoc Roussillon se sont rencontrés à Toulouse avec plein d'idées qui pourraient nous intéresser.

 

Monastère invisible

Le projet d'un livret à partir de 12 personnages bibliques, imaginé lors de la dernière rencontre du SDV, est à réorienter vers un outil destiné à la prière des groupes, pour remplacer la "veilleuse" qui date de 1999 et a été bien exploitée.

- ABRAHAM (Guillaume)
- JACOB (Edith)
- MOÏSE (Guillaume)
- SAMUEL (Arnaud)
- DAVID (François)
- JONAS (Edith)
- JEREMIE (Raphaël)
- MARIE (Raphaël)
- PIERRE (Arnaud)
- MARTHE ET MARIE (Edith)
- MARIE-MADELEINE (Arnaud)
- PAUL (François)

 

Pour chaque personnage, fournir un verset biblique représentatif de sa vocation, un commentaire (400 caractères, espaces compris), une intention de prière à partir du témoignage du personnage (200 caractères, espaces compris), des références bibliques permettant d'aller au delà du verset choisi, une intention de prière particulière pour un état de vie.

Pour rédiger, on peut s'inspirer du dernier livre du p. Paul Beauchamp, s.j. : 50 portraits bibliques, Seuil.


Le petit fascicule du SNV "Confiance, lève-toi, il t'appelle" peut servir à la prière personnelle pour les vocations en étant diffusé massivement le dimanche des vocations 3 mai 2009 (On suggérera aux paroisses de le commander, de le vendre et de faire contacter le SDV par les volontaires à participer au Monastère Invisible). A chaque délégué de doyenné de motiver "ses" curés pour qu'ils commandent ces fascicules au SNV (moins de 100 : 0,80€ ; plus de 100 : 0,55€), grâce au bulletin de commande du dossier d'animation 2009, et qu'ils en fassent la pub aux annonces, le dimanche des vocations (4ème dimanche de Pâques, 3 mai 2009), avec l'annonce suivante :

"La moisson est abondante, et les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers pour sa moisson." (Mt 9,37-38) Et oui, les ouvriers sont peu nombreux : pour le diocèse de Rodez, il n'y a qu'un seul séminariste proche d'être ordonné diacre, un jeune qui est en discernement pour entrer au séminaire, plus un jeune indien qui se prépare en Inde pour le diocèse. Pour répondre à la demande du Christ de prier pour les vocations, le Service Diocésain des Vocations propose d'associer tous les chrétiens à cette prière. Pour cela, vous trouverez au fond de l'église au prix de ____ € un livret, pour soutenir votre prière. Mieux, vous pourrez aussi vous inscrire au "Monastère Invisible", ce réseau diocésain de prière pour les vocations, en renvoyant vos coordonnées au Service Diocésain des Vocations, en particulier votre mail.

 

Rassemblement des 15-25 ans à Rodez (4 avril 2009)

Raphaël y a donné 10' d'enseignement vocationnel (bientôt téléchargeable ici !). Cf. http://pastorale12.over-blog.com

 

Préparation d'une ordination diaconale

(Florent Dix-Neuf, samedi 27 juin 2009, 17h, à Millau)

Il y aura certainement une veillée de prière vocationnelle, visant notamment les jeunes. Raphaël contactera Alexis Becquey pour proposer une aide du SDV.

 

Vocat'

(année de discernement / vocation sacerdotale ou religieuse)
Cf. http://tinyurl.com/vocat1
On le proposera au moment favorable aux grands jeunes que nous connaissons.

 

Lettre ouverte des prêtres aux jeunes

Suite au conseil de presbyterium du 20 février 2009, le bureau du presbyterium rédigera une telle lettre, qui pourra aussi avoir un ricochet vis à vis des laïcs, parce qu'elle dira aussi à tous qui est le prêtre, non pas un patron... mais un chercheur de Dieu, un pélerin en marche, comme tout homme... mais aussi un serviteur de l'Eglise, un entraîneur, un appellant...


On pourrait en faire un encart spécial dans Chez Nous, à donner aux jeunes.


Discussion sur ce thème du prêtre :
Qu'est-ce qui peut aider un jeune à discerner ? Un prêtre qui n'appellerait pas est-il vraiment au clair avec sa propre vocation ? Est-ce que sa vocation le fait vivre ? L'argument : "la vocation sacerdotale me fait vivre, mais ne pourrait faire vivre un jeune du XXIème siècle." ne tient pas, parce que le prêtre est lui aussi dans le XXIème siècle. Les prêtres sont débordés, le nez dans le guidon, et hésitent à proposer cela aux jeunes. Le "faire" du prêtre changera radicalement dans les prochaines années, et il lui est difficile de proposer ce que lui-même ne connaît pas encore. Qu'est-ce qui est permanent dans la vocation de prêtre, et qui demeurera par delà les évolutions ? Les chrétiens ont besoin d'un pasteur, et non d'un chef, de quelqu'un qui offre disponibilité et écoute. Le prêtre est trop souvent sollicité par les laïcs pour des tâches secondaires. Cela doit changer, pour les prêtres, mais aussi pour les laïcs.

Le témoignage de la prière du prêtre est capital, que l'on puisse le voir, car ça se voit, un prêtre qui ne prie pas (notamment à la messe après la communion). On attend aussi de lui qu'il soit un homme de communion, qui apaise les tensions dans la communauté, qui mette en valeur les charismes et talents de chacun.

On attend d'un prêtre ce que l'on attendrait d'un patron : la perfection ! Et cette posture d'attente de la perfection est une facilité, qui fait faire l'économie de son propre engagement.

Il serait bon aussi que les laïcs entendent des prêtres ce qu'ils attendent des laïcs. Qu'ils ne soient pas seulement en attente, en exigence à l'égard des prêtres.

Ce qui m'a touché chez des prêtres quand j'étais jeune, c'était leur joie, c'est une joie qui serait capable de motiver des jeunes, y compris dans un quotidien débordé. Avoir choisi la joie, c'est l'aspect le plus important du témoignage. La joie d'un prêtre à donner le sacrement de réconciliation... un lieu où la religion libère la vie...

La JOIE, une plénitude de vie à être prêtre, et l'exigence sont les 2 piliers de l'appel, du rayonnement du prêtre. La radicalité, le refus du compromis, la recherche de l'absolu, le désir de se donner totalement... avec le risque de la recherche d'une valorisation, dans le fait de viser un idéal, un engagement élevé. Cette attente d'absolu est présente en chacun.

Il importe pour la communauté, de voir et de vivre avec quelqu'un qui s'est donné totalement à cet absolu, avec un prêtre qui se donne. C'est fondamental pour le monde aujourd'hui qu'il y ait des prêtres, quelqu'un qui annonce, qui joue un rôle prophétique et irremplaçable (notamment pour les sacrements).

Le contraire, c'est lorsque l'on rencontre des prêtres en ayant l'impression de les déranger...

Prochaine rencontre
Samedi 6 juin 2009, 9h-11h30, au foyer Saint Pierre

Prochaine réunion du SDV

La prochaine rencontre du Service des Vocations, avec les délégués des doyennés, a lieu samedi 6 juin 2009, 10h-12h au Foyer Saint Pierre, Rodez. A l'ordre du jour :
- Bilan de la relance du Monastère Invisible à l'occasion du dimanche des vocations (3 mai 2009)

- Préparation de l' "année du prêtre" (thème de l'année prochaine annoncé à la dernière conférence des évêques de France à Lourdes, fin mars 2009)
- Site internet vocations12


En résumé

Service Diocésain des Vocations

Compte-rendu de la dernière réunion du SDV et des délégués des doyennés  : 28/02/2009

Prochaine réunion des délégués des doyennés (et du SDV) : samedi 6 juin 2009, 9h30-12h au Foyer Saint Pierre.

Repost 0
Publié par SDV Rodez - dans vocations12
commenter cet article